Accueil / Portfolio / Cyrille Thiers

Cyrille Thiers

La mémoire de l’art, roman policier

Âgé de tout juste cinquante ans, Cyrille Thiers a passé son enfance et son adolescence dans les livres. Mais après quelques tentatives avortées d’écriture, il s’est contenté de collaborer à l’élaboration de scénarios de courts-métrages étudiants avant de se retrouver happé par la vie professionnelle et familiale.

Comme beaucoup de Toulousains, l’auteur travaille dans le monde de l’aéronautique. C’est d’ailleurs au hasard d’un concours de nouvelles organisé par une association de son comité d’entreprise qu’il a pu libérer ses pulsions créatrices enfouies depuis si longtemps. Après quelques succès, il a vite décidé de s’affranchir des contraintes imposées par les concours pour pouvoir bâtir un recueil dont la structure sortirait des sentiers battus, en tissant des liens entre les différentes histoires. Ainsi est né « On a toute la vie pour mourir », son premier ouvrage auto-édité, qui a eu l’honneur d’être sélectionné parmi les finalistes du prix Littér’halles 2020, au milieu d’auteurs issus de l’édition traditionnelle. Une grande fierté et un énorme encouragement à poursuivre, car le jury était composé d’une centaine de lecteurs lambda !

Bien conscient du manque d’attrait du public français pour les recueils de nouvelles, il a enchaîné très rapidement sur un roman pour tenter de toucher un lectorat plus large. Pendant deux ans, il a donc écrit le livre qu’il aurait voulu lire : un mélange d’enquêtes et d’aventures dans le monde des grands maîtres de la peinture. Nourri par les chefs-d’œuvre du genre que peuvent être « L’aiguille creuse » ou le « Da Vinci Code », les révélations, les fausses pistes et les retournements de situation s’y succèdent à un rythme haletant pour converger vers un incroyable dénouement. « La mémoire de l’art » est ainsi un véritable page turner, déjà plébiscité par bon nombre de bêta-lecteurs !

Et comme le tiroir de son bureau déborde d’idées pour la suite des aventures de ses héros, il n’est pas exclu que Louise et Max vous accompagnent encore pendant de nombreuses années…

Sa bibliographie

  • La mémoire de l’art, roman policier ;
  • On a toute la vie pour mourir, recueil de nouvelles policières.

Pour contacter l’auteur

 

Top