Accueil / Les chroniques littéraires de Claire / « L’insoutenable fragilité de l’être » de Véronique d’Anthonay : entre fragilité, faiblesses, espoirs, atrocités et ridicule de l’être humain

« L’insoutenable fragilité de l’être » de Véronique d’Anthonay : entre fragilité, faiblesses, espoirs, atrocités et ridicule de l’être humain

« L’insoutenable fragilité de l’être » de Véronique d’Anthonay est un recueil de dix nouvelles tout à fait d’actualité. En effet, certaines d’entre elles évoquant la pandémie du/de la Covid 19 et le confinement qui déferlent sur notre société et nous paralysent depuis plus d’un an ; néanmoins, ces sujets ne sont pas les fers de lance de ce recueil. Si point commun il y a entre toutes ces nouvelles, c’est bien la fragilité, les faiblesses, espoirs, parfois atrocités ou le ridicule de l’être humain.

Trop courtes à mon goût, j’aurais aimé que l’auteure développe plus ces nouvelles qui, parfois, « font écho à notre propre existence », afin d’en délivrer un message d’espoir. Mais il semble que Véronique d’Anthonay ait eu envie de nous les servir brutes, juste avec – et je le souligne – une citation introductive poussant à la méditation sur le sort de ces drôles de personnages. Auteure de Thriller, Véronique n’épargne aucun des aspects, même les plus affligeants, de la complexité de l’égo humain. Dérangeant, sans détour et saisissant sont, selon moi, les maîtres mots de ce recueil.


Chronique littéraire par Claire Gossier

Travailleuse littéraire, j’opère autour des contes en particulier et de l’écriture en général. C’est au sein de l’association Ecriv’art : lire, écrire et conter que je m’épanouis dans mes savoirs faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Top